Prise en charge

Chaque patient, selon l’historique et l’évolution de sa maladie, est un cas particulier. Il requiert un accompagnement et des soins spécifiques. Ceux-ci peuvent combiner chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie et thérapies ciblées.

Le terme cancer désigne un ensemble de maladie dans lesquelles on assiste à la multiplication anarchique de cellules anormales. Ces cellules sont appelées cellules cancéreuses ou tumorales et doivent êtres éliminées afin de prévenir le décès du patient. Il n’y a pas de traitement universel du cancer.

Plusieurs types de prise en charge et de traitements sont possibles :

  • Lorsque la maladie est localisée et accessible, la chirurgie permet de retirer les cellules malades. Elle est utilisée dans environ 80 % des cas.
  • Suivant les cas il existe aussi d’autres alternatives comme la radiothérapie externe (on bombarde avec des rayonnements les tumeurs pour les détruire). C’est une méthode utilisée avec de bonnes chances de succès,
  • Lorsque la maladie est diffuse (cancers du sang par exemple) ou lorsqu’elle est disséminée (étendue avec de nombreux sites touchés), on doit agir de manière globale. On peut utiliser :
    • La chimiothérapie : il s’agit d’un ou plusieurs médicaments injectés le plus souvent dans le but de détruire les cellules cancéreuses. La durée du traitement par chimiothérapie est habituellement de plusieurs mois. 
    • Les thérapies ciblées : elles sont basées sur le fait qu’il existe plusieurs sous-types d’une même maladie, chacune ayant une signature moléculaire différente. En utilisant les informations issues du diagnostic, on peut savoir quelles cibles moléculaires sont présentes sur les cellules cancéreuses et/ou leur environnement et ainsi choisir la thérapie ciblée adéquate. La médecine nucléaire offre des outils performants pour réaliser aussi bien le diagnostic avec l’imagerie nucléaire et la thérapie avec la radiothérapie interne vectorisée.
Radiothérapie externe
Radiothérapie interne vectorisée

Une équipe médicale multidisciplinaire définie la stratégie de traitement en fonction du type de cancer, du degré d’extension de la maladie, de la présence d’éventuelles autres maladies, de l’âge du patient, de son état général, …  Cette stratégie combine souvent les différents traitements disponibles de manière à maximiser les chances de rémission.